Artiste : Demi Portion

Album : 2 Chez Moi

Label : Auto Prod

Genre : Rap Français

Facebook
Après deux ans de tournée à présenter « Dragon Rash », Demi Portion a sorti en ce début d’année son nouvel album intitulé « 2 Chez Moi ». La qualité qui résume le mieux ce MC est la générosité. À travers ses concerts où il fait monter des rappeurs amateurs sur scène, sa bienveillance en interview, des ateliers d’écritures dans les associations ou les prisons, la création de son festival sur trois jours, le rappeur venant de Sète se donne pour le Hip-Hop. Preuve en est, cette nouvelle production, 18 titres, de nombreux featurings (parfois célèbres comme Kery James ou Oxmo Puccino), un album enregistré directement chez lui, le rappeur à l’accent du sud reconnaissable a pris le temps mais cela en valait la peine. Passant du freestyle, au jeu d’écriture, puis par le chant, Demi Portion soigne le fond comme la forme. On apprécie particulièrement la piste 14 qui amène une énergie à cet album avec un morceau rassemblant onze Mcs de la scène rap indé actuel (Davodka, Swift Guad, Jeff le nerf, Dooz Kawa….). Demi Portion, à l’image de la pochette, se balade sur son petit nuage à travers cet album teinté de douceur et de revendications. La seule critique que nous pourrions faire est la durée des pistes trop courtes que l’auteur aurait pu laisser tourner.

 


Artiste : Baiana System

Album : Duas Cidades

Genre : Reggae Dub Brésil

Album complet en écoute !

Responsables d’une authentique révolution sonore lorsqu’ils débarquent dans le business il y a 6 ans, Baiana System signe – seulement – son 2e album, avec aucune promotion et aucune communication, mais avec la même redoutable efficacité. Même recette que l’uppercut que fut leur premier album éponyme : énergie, guitara bahiana (petite guitare trafiquée, à 4 cordes doublées en acier), des tonnes d’effets, rythmes électroniques, essence et amulettes orixas.

(Read the rest of this post)


 pochette-the-olympians-daptone-records Artiste : The Olympians

Album : Éponyme

Label : Daptone Records

Genre : Soul funk

Bandcamp
L’année 2016 s’est terminée tristement pour les Dapkings,  avec la perte de Sharon Jones, mais l’avenir reste radieux pour ses musiciens et ce label new-yorkais fantastique. Cette fois c’est l’équipe de Toby Pazner, qui aurait entendu des voies mystiques en Grêce pour faire de cet album un « concept-album » dédié à l’Olympe. Les fans de Charles Bradley, Lee fields,  Menahan Street Band, Budos Band et autres constellations Daptoniennes y retrouveront là toute la classe et la saveur incomparable, de cette soul musique instrumentale et  totalement cinématique .  Une pierre de plus à l’Olympe Daptone !

Midnightt Selekta.


Artiste : IFA

Album : Ijexà Funk Afrobeat

Genre : Afrobeat

Bandcamp
Originaires de Santo Salvador da Bahia de Todos Santos, ou plus simplement, Salvador de Bahia, Ijexà Funk Afrobeat est l’un des rares groupes d’afrobeat de la ville brésilienne la plus africaine.

Etrange, me direz vous. Pas tant que ça, tant la scène afrobeat brésilienne s’est concentrée du côté de São Paulo avec des groupes comme Bixiga 70 ou Iconili ; et tant Salvador, ville ô combien musicophile, produit sa propre bande sonore fortement connotée par le continent noir, mais dans un souci d’authenticité régionale. Là bas, le candomblé (religion afro-brésilienne) et ses orixas (divinités) sont omniprésents.

Avec ce premier album, IFA arrive à se démarquer de ce qui se passe à São Paulo en affichant clairement une identité bahianaise. Car ici, aucun doute, nous sommes bien en face de l’Afrique. Néanmoins, ce n’est pas un afrobeat fidèle à la tradition de l’homme noir au slip blanc, mais un afrobeat baigné dans le candomblé.

Atmosphère nébuleuse, temporalité étirée laissant de l’espace aux solistes, percussions inspirées, subtiles polyrythmies, guitares précises et claviers discrets, lignes de cuivres incantatoires, voilà l’alchimie qui nous porte vers un territoire à l’histoire douloureuse et métissée. A noter, le dernier morceau de l’album « Contra Golpe », clin d’oeil à la récente destitution douteuse de Dilma Roussef.


Artiste : Rubin Steiner

Album : Vive l’électricité de la pensée humaine

Label : Platinum Records

Genre : Techno

Site
L’incontournable musicien tourangeau nous souhaite la bonne année avec son nouvel album solo. Ce dernier nous propose d’oublier toutes les horreurs de l’année dernière, de lever les yeux au ciel et de danser sans penser au lendemain. Pour y parvenir, rien de tel que cette techno sans prétentions, tournée vers l’espace et nourri de la grande curiosité de son auteur pour la littérature de science fiction et la musique lunaire. Alors si vous avez un coup de mou, acceptez cette invitation à vivre. Relativisez, à l’échelle du Cosmos tout est plus petit. SR