Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

[Playlist] Marcelo D2 – Assim Tocam Os Meus Tambores

Artiste : Marcelo D2

Album : Assim Tocam Os Meus Tambores

Label : Pupila Dilatada

Genre : Hip Hop Brésil

Soundcloud


Marcelo D2 fut l’un des membres fondateurs du légendaire collectif carioca Planet Hemp. A l’époque, la mode était à la fixette cannabique, à la rébellion un peu foutraque, à la contestation de tout ce qui pouvait ressembler à la de coercition et au collage aux cousins états-uniens. Notre MC commença à planer de ses propres ailes en 2000. Là où certains se complairaient à copier-coller mécaniquement les cousins ; derrière ses pupilles dilatées Marcel déclara ”je ne peux pas me cacher de dire que j’aime Beth Carvalho”. En ce qui me concerne, je valide.



C’est ainsi qu’émergea le rap vert et jaune, en portugais donc, avec d’abord les thèmes incontournables d’une jeunesse enragée : la liberté d’expression, les violences policières, les effets euphorisants du tétrahydrocannabitruc, plus quelques digressions romantiques.


En 2003 ”A Procura Da Batida Perfeita” fut l’album qui le révéla à l’échelle mondiale, sorte de fondement du hip hop brésilien, il enchaîna en 2006 avec ”Meu Samba é Assim” ; puis en 2010 l’hommage à Bezerra Da Silva le pape du samba canaille ”Marcelo D2 Canta Bezerra”. Vous l’aurez compris, harangue, samba et discours politicotransgressif furent sa marque de fabrique.


Et nous voilà à l’automne 2020 avec son dernier album ”Assim Tocam Os Tambores” clin d’oeil à sa recherche du rythme parfait de 2003. Toutefois lorsque le parrain du rap brésilien sort un album, on est un peu fébrile, on hésite, on prend une attitude neutre pour vérifier s’il reste toujours dans le business. Et surtout, si à 50 ans, le propos a évolué. Sortons les hourras et les ouf de soulagement, on retrouvera l’assimilation de la MPB dans le hip hop et l’adoption d’un format autobiographique, plus que la dénonciation de cibles faciles.

Évidemment chassez l’égo, il revient au galop, il n’abandonne pas la frime. Mais sous une posture plus mature, il se dégage de toute moraline pour revenir sur son parcours, ses errances, ses divagations bohème. Par une approche presque littéraire, il chante l’empathie et l’amour, tout en poursuivant sa critique intense des médias brésiliens particulièrement envahissant.

Figure emblématique de Rio de Janeiro, MC da cabeça até os pés, auparavant ovni et agitateur embrumé, il est maintenant le parrain de toute la scène rap brésilienne. Pour preuve, tous les invités de l’album est un révélateur de l’effet de polarisation de la légende qu’il est devenu à la force du micro.