Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

Cette semaine, on aime… 14.10.2020

Chaque semaine, l’équipe de programmation musicale vous propose cinq titres coup de cœur de la semaine

Lubbe Trio – M3
Sur l’album Miniatyrer – sorti le 12 septembre 2020
Sur le label Solters Records

Ils sont suédois, l’album est minimaliste et conceptuel, pourquoi ? Les titres ont été composés avec une règle : il ne peut y avoir qu’un maximum de 8 mesures par compositions. Autour de cela il y a des improvisations individuelles et collectives.

Pourquoi M3 ? M comme Miniatyrer, tout simplement. J’ai dit minimaliste mais si vous écoutez le reste de l’album, vous verrez que ça l’est moins plus on se rapproche de la fin … À écouter donc …

ONIPA – We No Be Machine (Werkha Remix)
Extrait de l’EP We No Be Machine Re-Wired – à sortir le 06 novembre 2020
Sur le label Strut Records

La collaboration entre Tom Excell (Nubiyan Twist) et Kweku Of Ghana (K.O.G. & The Zongo Brigade) inspire bien des acteurs des scènes électro du moment. Leur formation ONIPA a sorti un excellent album en mars 2020. Une sélection de titres de celui-ci a été remixée et sera publiée sous forme d’EP en novembre prochain.

Cette semaine, on s’arrête sur la relecture du morceau We No Be Machine par le DJ Mancunien, résident à Glascow, Werkha. Soutenu par Gilles Peterson himself et ayant déjà travaillé avec Quantic, on ressent ici assez aisément ses affinités avec les musiques électropicales même s’il est lui-même plutôt issu d’une scène électro plus “classique”. Sanza amplifiée, beats acérés, rythmes accélérés et voix valorisées…un titre taillé pour les dancefloors avertis.

Grip – Grip 3:16 ft. Kenny Mason & J.I.D.
Extrait de son EP Proboscidea – sorti le 6 octobre 2020
Sur le label Stray Society

Grip, jeune rappeur d’Atlanta qui se définit comme “simple et normal” signe sur ce dernier EP d’une belle série un morceau imparable. Il s’y compare au proboscidea, un ordre de mammifères autrefois important ne compte plus qu’un seul représentant l’éléphant.

Flow nasillard, rimes tordues, samples inventifs et une énergie incroyable constituent les bases de son univers fascinant. Entrez y !

Quebrante – Hey Man ft. Lurdez da Luz
Extrait de l”album Hey Man – sorti le 4 août 2020
Sur le label Goma Gringa

Quebrante c’est ce combo brésilien de DJ polymorphe qui malaxe tous les sons qui tombent dans son tiroir. Lurdez da Luz, c’est cette MC de Sao Paulo passée par le Mamelo SoundSystem et aujourd’hui étendard et porte voix des activistes féministes au Brésil.

Leur réunion nous transporte dans une levada reggae/nu-dub. Hey Man titre visqueux et satiné élevé par la ginga de Lurdez da Luz où la cuisine de Quebrante triture un son analogique hypnotique et downtempo.

Lacraps – Ma Noirceur 2 ft. Matthieu Longatte
Extrait de l’album Comète – à sortir le 13 novembre 2020
Sur le label Bendo music

Lacraps le dit lui-même « désolé je vais pas chialer toute ma vie sur du rap à l’ancienne, et merde si il évolue pas dis moi à quoi bon le talent sert ». Le ton est donné et pour ce premier extrait, le fond reste le même : un regard sur cette société de plus en plus inégalitaire voire violente, axé sur la police et la violence étatique pour ce morceau.

Le MC montpelliérain nous amène vers de nouvelles musicalités teintées de passages vocodés assumés. Le tout est accompagné par un clip en noir et blanc (classique mais non moins efficace) enchaînant images d’actualité et plan artistique de l’artiste. Enfin, les dernières secondes laissent place au flow percutant du comédien Matthieu Longatte plus que pertinent dans cette thématique qu’il traite lui même dans son spectacle « État des gueux ».

Belles découvertes et à la semaine prochaine !