Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

Grille d’été – “D’ici et d’ailleurs” – Département de Musicologie de l’Université de Tours


Nous sommes heureux de diffuser ce podcast produit par les étudiants en Master du Département de Musicologie de l’Université de Tours, dans le cadre du cours de Talia Bachir-Loopuyt, avec l’aide de Gilles Ory.


Mardi 13 juillet 11h : émission sur les coulisses de ce podcast, avec Talia Bachir-Loopuyt, Maîtresse de conférences en ethnomusicologie – Département de Musicologie ; Gilles Ory, Pôle Audiovisuel et Multimédia des Tanneurs.

 

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre


Mardi 20 juillet 11h : Un Air de famille ? – Les quatre musiciens de Jaipur, par Lucas Boissié et Manon Pichet-Pernot

Au travers d’un récit familial, nous découvrirons les portraits de quatre frères musiciens, lesquels sont originaires du Rajasthan et connus internationalement pour leur production musicale. Le hasard faisant bien les choses, nous verrons comment Amrat Hussain, Teepu Khan, Rahis Bharti et Sanjay Khan en sont venus à s’installer à Tours.


Mardi 27 juillet 11h : le Brésil à Tours, par Lucas Boissié et Manon Pichet-Pernot

Incontournable grâce aux associations, la musique brésilienne s’est implantée dans le paysage sonore tourangeau grâce à certaines pratiques collectives comme la capoeira et la batucada. Les portraits de cette émission s’attacheront à présenter d’autres facettes de cette culture musicale. Thierry Lange Berteaux par exemple, est l’un des « enfants » de la première école de samba tandis que Nicolas Huon et Eugène Vittot, tous deux passionnés de musique brésilienne, font partie du groupe Pica Pao. Nous entendrons ensuite le portrait de Elio Camalle, chanteur brésilien engagé résidant à Tours, qui revient sur ce que fut le mouvement Tropicalia, source de son répertoire et de son engagement musical.


Mardi 3 aout 11h : Voix et spiritualité, Pauline Bernard et Antoine Garnier, étudiants en licence et master

Instrument naturel de l’homme, la voix est un organe essentiel employé dans bien des manifestations religieuses. Chantée ou parlée, elle participe à des temps forts de la vie rituelle selon des modalités qui varieront selon les groupes et individus. Nous verrons au travers des portraits de Taghi Akhbari, Sundar Gopal, Daniel Saulnier, Gulay Hacer Toruk comment le chant occupe une place primordiale dans l’expression des croyances et dans une quête de spiritualité qui peut emprunter divers chemins.


Mardi 10 aout 11h : l’appel de l’Orient, Talia Bachir-Loopuyt, Enseignant chercheur.

Parfois, l’appel de l’aventure se traduit par la quête d’un ailleurs musical. Certains musiciens commenceront un apprentissage dans le champ de la musique savante occidentale puis suivront la piste d’un instrument dont l’histoire se dessine dans un espace géographique plus vaste. C’est le cas de Michel Gendre, Cyrille Auchapt, Elie Garcia, guitaristes qui, grâce à des rencontres et des voyages entrepris au Maghreb, en Turquie, en Afghanistan ont découvert la pratique de différents luths (le oud, le saz, le rubab afghan) mais aussi d’Anne-Laure Bourget (percussioniste). Gülay Hacer Toruk a quant à elle découvert sa vocation de chanteuse en participant à des projets de théâtre à l’université de Tours, tandis que Thomas Loopuyt a suivi les traces de son père Marc Loopuyt. A travers leurs trajectoires, nous suivrons leurs cheminements à travers un « Orient » aux dimensions variables, marqué par des hauts-lieux mythiques tels que l’Andalousie ou la Route de la Soie.


Hot news ! – à partir de la rentrée 2021, l’Université de Tours proposera un D.U Ethnomusicologie !

Contact : Talia Bachir-Loupuyt