Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

REVOLUTION 909 – #8 : Années 2010 et EDM

Revolution 909, l’émission qui retrace l’histoire de la musique électronique tous les premiers mardis du mois sur Radio Campus Tours de 20h à 21h.


Pour cette dernière émission de Revolution 909, on s’attaque à la dernière décennie en date, les années 2010, ainsi qu’au principal phénomène électronique de cette époque, l’EDM. Profitant d’un mouvement de fond mené par David Guetta dans l’électronisation de la pop, l’Electronic Dance Music, étiquette d’origine américaine devenue mondiale, désigne désormais la musique de danse électronique maximaliste. Apparue avec l’electro house et ses sous-genres (progressive, fidget, dutch) baignés dans la trance, l’EDM naissante s’enrichit de genres bass music, avec la drum and bass (qui se commercialise chez Pendulum et permet à Noisia d’expérimenter leur sound design), ainsi qu’avec le brostep, ce dubstep mélangé au côté glitch de Justice tapant dans les fréquences du milieu. En 2013, le genre fusion par excellence propulsé par Martin Garrix, la big room house, devient aussi populaire que détesté, alors même que la vague trap arrive avec Diplo ou DJ Snake. Disclosure ramène sur le devant de la scène et des charts le UK Garage, les mélanges du brostep et de la house se regroupent dans la nébuleuse bass music, et la deuxième moitié de la décennie voit émerger la future house et la future bass, deux fusions qui influencent encore beaucoup les productions EDM contemporaines. Dans un côté plus transversal, on analyse également l’electro swing de Parov Stelar ou Caravan Palace, les caractéristiques de l’electro française, mais aussi l’EDM rêveuse de Porter Robinson et Madeon, sans oublier l’influence massive de la chiptune, la musique des jeux-vidéo 8-bit, dans les sonorités rencontrées ça et là dans le milieu. Enfin, la dernière partie de l’émission se concentre sur les genres ayant émergé sur Internet : en particulier la synthwave et la vaporwave, deux genres fantasmant et synthétisant des décennies entières (80’s et 90’s) dans une musique pouvant être aussi éthérée que noire, aussi kitsch qu’expérimentale. Enfin, on regarde l’avenir, avec le dernier mouvement électronique en date ayant attiré l’attention de la presse anglo-saxonne, l’hyperpop.

Bon été sur Radio Campus Tours !

Émission diffusée le 08/06/2021

 

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre


PLAYLIST DE L’ÉMISSION