Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

Crossover – Quality Process in Progress

Voyage dans le temps et l’espace mondial pour la juste répartition entre les exercicves du corps et ceux de l’esprit sous couvert de cosmopolitisme syncopé.
Que les auditeurs vaguement inquiets à l’idée que cette émission se réduise progressivement à une simple chronique mystico-zodiacale se rassurent : nos habituelles rubriques scientifiques, blagues misogynes, faux reportages, vrais offres promotionnelles et autre attrape-nigauds seront de retour dès que nous aurons retrouvé quelques minutes pour rédiger ces sornettes.

Début ensoleillé avec une merveille du combo jazz électrique des 70’s mené par Chick Coréa.
Les synthétiseurs expérimentaux du nigérian William Onyeabor ouvrent l’expérience dominicale; suivie de l’instant -trop rare- gnawa avec Moktar Gania qui fera qu’on vous confondra avec Abdel Messaoudi dentiste/percussioniste à Essaouira ; Heavenly Sweetness continue sa démarche de valorisation des musiques allogènes, son objectif ”soyez un mollusque flamboyant”, les moyens : le monde musique. Préparez vos divers employeurs à des retards considérables car la séquence suivante nous portera des
Comores aux Antilles en passant par le Ghana, gare au jetlag avec Alostmen, Zaza, Les Aiglons et Midnight Groovers. Focus sur Elza Soares; s’il y a une chanteuse à retenir des musiques brésiliennes, c’est bien cette femme au parcours de vie et artistique incroyable : dense, authentique et sans concession, vous pourrez entendre des ectraits de son premier album (1960) et du dernier (2016), avec quelques entrelacs. .
La connexion suisso-havraise s’est afférée à un rip rap à l’ancienne qui reste malgré tout d’actualité en nous portant sur le flot de précieuses ballades. Détour endeuillé vers le Nigeria avec le cover du This Is America transformé en This Is Nigeria par Falz, tristement contemporain. Final pré-colombien, enfin Colombie des 80’s avec cette ferveur rythmée évoquant les gloires, les passions échevelées, un peu les voitures de fonction et quelques compliments sur les coiffures. Détour d’incantations électroniques grace aux prêcheurs Jackfruit. Un solo d’Eric Dolphy pour finir ? Pas le choix mon.a beau.elle !
Inutile de vous casser la tête, ce sont tous des incapables. Vous saurez faire illusion.

 

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre

La playlist de l’émission :

Return To Forever – What Game Shall We Play Today
William Onyeabor – Fantastic Man
William Onyeabor – Jungle Gods
Moktar Gania & Gnawa Soul – Alla A Soudane
Saigon Soul revival – Nào Ta Cùung Hàt
Pat Kalla & Le Super Mojo – Canette
El Gato Negro – Toca y Toca
Guess What – Al Khawarizmi
Zaza – Nduzangou
Alostmen ft Wanlov The Kubotor – Kologo
Les Aiglons – Belle Guadeloupe
Midnight Groovers – Talon Haut
Elza Soares – Mulata Assanhada
Elza Soares – Dedo Duro
Elza Soares – Se Acaso Você Chegasse
Elza Soares – Com Que Roupa
Elza Soares – Sal e Pimenta
Elza Soares – Edmundo
Elza Soares – Maria da Vila Matilde
DJ Format & MC Topaze Chantilly – Blue Topaze
DJ Format & MC Topaze Chantilly – Ballade Sybarite
Falz – This Is Nigeria
Abelardo Carbono y Su Conjunto – A La Sens
Alfredo Linares – La Pachanga Del Amor
Alfredo Linares – Friends
Les Frères Jackfruit – Babatunde Olatunji
Les Frères Jackfruit – Ben,kadi
Oliver Nelson – The Drive