Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

[Playlist] Duñe & Crayon – Hundred Fifty Roses

Artiste : Duñe & Crayon

Album : Hundred Fifty Roses

Label : Roche Musique

Genre : Neo Soul

Soundcloud


Henri Bergson, (pas un quelconque DJ scandinave, mais le philosophe austère et rigoureux du siècle dernier) nous parlait du rapport relatif des individus au temps. Pour résumer, parce que je sais que votre temps est compté ; Riton le Sir Stache Dvoiddolaugh de la philo, distinguait le temps de vivre et le temps à vivre. Les deux se déliant dans un éprouvé subjectif.

Le temps à vivre, c’est le temps mesuré, compté, une minute vaut soixante secondes pour tout le monde. Le temps de vivre c’est le temps vécu, ressenti, relatif à l’expérience, finalement inquantifiable si ce n’est par sa qualité.


En somme cette dernière notion -que nous avons tous connu- exprime cette sensation que lorsque tu t’es éclaté sur une grille de sudoku ou sur un solo de coltrane, le temps t’as semblé effacé, bien plus court que lorsque tu as lu ”Le Rire” du dit Riton La Joie ou que tu as subi les commentaires enthousiaste de ton collègue dont le fiston de 4 ans vient de réussir à dessiner un triangle à 3 côtés..


Bien, maintenant que j’ai étalé ma culture (qui a dit cuistrerie ?) de poursuite triviale, évoquons ce qui nous concerne : l’album de Duñe & Crayon ”Hundred Fiftys Roses’‘. Vous allez me dire aucun rapport avec ce que t’as écris au dessus nez de boeuf… Comme vous m’impressionnez par votre sens de la répartie et vos capacités de concentration, j’aurais tendance à répondre euh ouais et alors ?!?

Mais en réalité non. Cet album a bien un lien avec le temps vécu. Simplement par ce qu’à sa fin, il est impossible de se souvenir s’il a duré 5 minutes tellement il fut plaisant à l’écoute, ou 1 jour tellement il a la disposition de nous sortir de l’ici et maintenant et de nous porter délicatement et paresseusement.

On est face à une néo soul à la française, absolument pas bling-bling, ni frimeuse. Le tempo est lent, voire très lent, apportant une suavité, une langueur qui vient asseoir des propos murmurés résonnant comme João Gilberto. Les voix feutrés et introspectives dévoilent une masculinité soucieuse. Sont abordés le rapport au corps, à l’anxiété, à une société hobbesienne de la guerre de tous contre tous. On ne se retrouve pas dans le cliché de l’homme fragile, plutôt de la personne qui se pose la question de comment être dans son temps. Etre avec son temps en le prenant.

Ce disque à 4 mains, sensible et sensuel, au son ouateux a couvé pendant deux ans. Duñe (production, chant) et Crayon (production, claviers) ont invités Ichon, FKJ, Swing, ceux qui participent à la définition d’une musique de l’âme contemporaine.