Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

Tours, l’Africaine ? – Les danses africaines à Tours

Programmation spéciale – du 30 décembre 2019 au 3 janvier 2020, Radio Campus Tours diffuse les productions sonores d’un groupe d’étudiants de L2, qui se questionnent sur les cultures africaines à Tours.

Guillaume Fialex – chronique – Une danse afrotourangelle ?

Melanie Bernier – Marion Deparis – Marine Proot

“Nous sommes trois étudiantes de lettres modernes option arts du spectacle. Dans le cadre d’un cours ayant pour sujet Tours l’Africaine, nous avons réalisé des interviews autour de la danse africaine. Nous avons d’abord interviewé le chorégraphe Gadoukou la star au théâtre Olympia de Tours à la suite de la représentation de la pièce Les Nouveaux Aristocrates. Pendant cet échange, on a beaucoup parlé autour de la danse urbaine et de la danse traditionnelle africaine ainsi que des apports culturels de ces danses. À la suite de cette interview, nous avons pu avoir un bref échange avec le comédien Mathieu pour avoir un regard extérieur sur la danse africaine. Dans le but d’avoir une comparaison sur les différentes visions de la pratique de la danse africaine, nous avons interrogé Marie-Aude Ravet, professeur de danse africaine pour l’association aux 4 vents à Tours. Elle nous a expliqué que de nombreux voyages en Afrique l’ont amenée à enseigner cette danse. Il nous a semblé intéressant d’interroger, pour clôturer notre projet, Bernice Bodenai, une étudiante en licence de droit à l’Université de Tours. Étant africaine, elle nous a davantage parlé de la pratique de la danse africaine dans le milieu familial.

Pour ces interviews, il nous a été difficile de trouver des personnes à interviewer. Pour Gadoukou la star, cela a été une occasion car il était de passage à Tours pendant trois jours. Nous avons aussi eu des propositions qui nous ont été refusé, a contrario nous avons pu recevoir de l’aide extérieure afin de nous aider à concrétiser notre projet. Cet exercice nous était inédit d’où les difficultés rencontrées. Nous nous sommes tout de même prêtées au jeu afin de vous proposer la production à venir.”