Radio Campus Tours – 99.5 FM

Actualités sociales, culturelles et universitaires locales, découvertes musicales, documentaires sonores et ateliers radio.

Me Racontez Pas d’Histoires #8 – Emission du 8 mai 2019

Sommaire de l’émission des étudiantes et étudiants du Département d’Histoire de l’Université de Tours. –

8 mai 2019, 20h30-21h30, Radio Campus Tours, 99.5 FM

Pour le 8e volet de “Me Racontez Pas d’Histoires !” ce sont les étudiantes et étudiants de la licence d’Histoire de l’Université de Tours qui fabriquent intégralement l’émission. Retrouvez leurs chroniques et interviews mercredi 8 mai prochain, de 20h30 à 21h30 sur les ondes de Radio Campus Tours, 99.5 FM et en écoute directe sur notre site.

Coordination pédagogique : Jérémie Ferrer-Bartomeu, ATER
Réalisation : Benjamin Guy

Cette émission a été réalisée dans le cadre d’un partenariat pédagogique entre le Département d’Histoire et Radio Campus Tours.

 

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre

Interview 01

L’Égypte ancienne, des mythes à la réalité.

Marius Bothereau, César Clouet d’Orval, Léo Dupuy, Lucas Franchet.

Dans cette chronique, nous nous intéresserons à l’Égypte ancienne, et plus particulièrement à la construction des pyramides. Aujourd’hui, grâce (ou à cause) d’internet, les théories les plus farfelues circulent facilement et sont accessibles à tous. “Pierre-Oliver Hochard est maître de conférences en Histoire grecque, et assure une partie du cours d’initiation à l’Egypte antique en première année de licence d’Histoire à l’Université de Tours. Il a une façon bien personnelle d’aborder le problème et de détricoter ces théories conspirationnistes. Nous l’avons interviewé.

Pour aller plus loin :

Page professionnelle de Pierre-Olivier Hochard, MCF-Tours.

Interview 02

La bourse du travail de Tours : l’affranchissement des classes laborieuses.

Sarah Berthommier, Silouanne Gigon, Matthieu Billard, Liam Antich.

La chronique propose d’explorer l’histoire des bourses du travail, institutions ayant permis au prolétariat de s’organiser et de s’émanciper, à partir de la fin du XIXe siècle. Nous nous concentrons sur celle de Tours grâce à Romain Delmas [https://cethis.hypotheses.org/chercheurs/doctorants], doctorant en Histoire contemporaine et spécialiste des mouvements politique radicaux.

Pour aller plus loin :

Nicolas Delalande, La Lutte et l’entraide. L’Âge des solidarités ouvrières, Paris, Le Seuil, 2019.

« Et si on s’organisait ? Il était une fois la Bourse du travail de Tours (1906-1950) », La Rotative, 26 juin 2016.

https://larotative.info/et-si-on-s-organisait-il-etait-une-1589.html

Interview 03

De l’Algérie Gaullienne à celle d’aujourd’hui.

Ryan Khelifi, Aurèle Lorgerie.

Depuis plusieurs semaines, l’Algérie fait face à une crise politique de grande ampleur. En effet, une révolte sociale, comparable au soulèvement des Printemps Arabes de 2011, conteste l’autorité et la légitimité du pouvoir exécutif algérien. A la tête du pays depuis 1999, l’ancien président Bouteflika, briguait un 5e mandat présidentiel. Bouteflika a finalement été contraint à la démission. En effet, l’Algérie a déjà connu des crises remettant en cause les autorités politiques, la plus forte d’entre elles n’est nulle autre que celle qui a conduit à l’indépendance du pays en 1962. Cette indépendance est l’aboutissement d’un long processus où la décision politique d’un homme, le général De Gaulle, a été décisive. Grâce à Guia Migani, maîtresse de conférences à l’Université de Tours, nous nous demanderons comment la France a géré la crise algérienne.

Pour aller plus loin :

Page professionnelle de Mme Guia Migani

Charles De Gaulle discours du 13.7.1961 : l’indépendance de l’Algérie.

Benjamin Stora, Le Mystère de Gaulle. Son choix pour l’Algérie, Paris, Robert Laffont, 2009.

Interview 04

Marc Bloch : Le combattant et l’historien

Théo Durand, Alexis Chambord.

L’interview de François-Olivier Touati, doyen de la faculté ASH et professeur d’Histoire médiévale, nous permet de revenir sur le parcours et les combats d’un des plus grands historiens du XXe siècle, Marc Bloch (1886 – 1944). Historien médiéviste français, il a profondément renouvelé la méthode historique, tout en étant un fervent républicain, combattant et résistant lors des deux guerres mondiales. Il fut assassiné par les nazis en 1944.

Pour aller plus loin :

Jacques le Goff évoque le phénomène de la nouvelle histoire Apostrophes, 2 février 1979.

Laurent Douzou, « Marc Bloch » (notice biographique) dans Les Chemins de la Mémoire, 234/mars 2013.

François-Olivier Touati, Marc Bloch et l’Angleterre, Paris, Boutique de l’Histoire, 2007.

Chronique 05

Les sentiers de la gloire, un film controversé qui défie la sacralisation des mémoires.

Arnaud Derre, Nathan Brisard, Axel Renon, Bastien Bois.

Stanley Kubrick livre un des chefs-d’œuvres du cinéma du XXe siècle dans Les Sentiers de la gloire. Le film met en lumière et en débat la répression des mutins au sein de l’armée française durant la Première Guerre mondiale. Kubrick condamne les actes du commandement et des généraux français durant le conflit, il met ainsi en débat la sacralisation des mémoires de guerre.

Pour aller plus loin :

Aujourd’hui l’histoire, « Les sentiers de la gloire, le film controversé de Stanley Kubrick », Radio Canada, 30 janvier 2018.

Cyril Béghin, Le sentier de la gloire, dossier pédagogique, Paris, CNC, 2016.

Chronique 06

Les Dieux du stade, documentaire sportif ou film de propagande ?

Zuzanna Laskowska, Salomé Fromiau, Benjamin Cherouvrier, Fabien Desdoit.

En 1933, Adolf Hitler devient chancelier de l’Allemagne avec le parti national-socialiste et applique son programme rédigé dans Mein Kampf quelques années auparavant. En 1936 ont lieu les Jeux Olympiques de Berlin, évènement sportif mondial qui font se braquer les caméras du monde entier vers la capitale allemande. Adolf Hitler commande donc un film de propagande à Leni Riefenstahl, montrant la gloire et les exploits des athlètes d’Allemagne. Aujourd’hui, Fabien, Zuzanna, Benjamin et Salomé, étudiants en première année d’Histoire,  vous expliquent l’intérêt suscité par la diffusion de ce film, et ses conséquences des années 30 jusqu’à aujourd’hui.

Pour aller plus loin :

Johann Chapoutot et Christian Ingrao, Hitler,Paris, PUF, 2018.

Daphné Bolz, Les arènes totalitaires : Hitler, Mussolini et les jeux du stade, Paris, CNRS éditions, 2008.

La mise en scène de l’ouverture des Jeux olympiques de 1936, France TV Éducation.