Gates Of Hellfire

Épisode du 09 octobre 2017

 

TĂ©lĂ©charger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenĂȘtre

Gates Of Hellfire
Un mĂ©lange du nom du groupe (Hellfire) et d’un de leurs morceaux (“The Gate Of Hell”), Hellfire qui cĂ©lĂšbre ses 10 ans d’existence avec (notamment) une petite tournĂ©e française en compagnie des zĂ©lateurs du black metal du Poitou, Manzer. Les 2 groupes se sont arrĂȘtĂ©s au Canadian CafĂ© le 4 octobre dernier, second passage de Manzer Ă  Tours, si je ne me trompe pas, et concert co-organisĂ© par No Water Productions, Cataleptic Remains Production et le Canadian (CafĂ©). Hellfire qui ne cache pas tellement ses influences ou en tout cas les groupes qui les ont marquĂ©s, Ă  savoir Bathory, mais surtout Venom ( dont ils reprennent 3 titres) et les Japonais de SABBAT dont ils ont repris le classique “Mion’s Hill”. Je dis “classique” mais jusqu’au 4 octobre je n’avions point entendu ce titre, erreur de connaisseur de la chose extrĂȘme, vite rĂ©parĂ©e. Morceau paru sur le EP de 1985 (juin pour ĂȘtre exact, selon Encyclopaedia Metallum) “Sabbat”, en face B, la face A Ă©tant occupĂ©e par “Black Fire”. Ceci dit si une escouade LJDHienne s’Ă©tait rendue au Fall Of Summer 2015( oĂč figuraient notamment Razor, Destruction, Coroner, Asphyx…et SABBAT), peut-ĂȘtre eĂ»t-elle fini un peu plus intelligente ou un peu plus instruite sur la geste de Gezol et de ses coreligionnaires ( Gezol est le basssite/chanteur de Sabbat, pour les nĂ©ophytes,et par ailleurs le chanteur de Metalucifer). Et oui, au moment oĂč Venom se faisait doubler par Slayer et Metallica, Ă©mergeaient Bathory, Possessed ( qui ouvre la porte au death metal), Sodom ( qui se recentrera assez vite sur le thrash metal guerrier), Celtic Frost, et (entre autres) Sabbat, pour reprendre le flambeau du black metal..on peut ajouter peut-ĂȘtre les brĂ©siliens de Sarcofago, qui arrivent un an plus tard. Les norvĂ©giens ( Mayhem en tĂȘte) n’en sont pas encore lĂ … Tout cela pour vous dire que cet Ă©pisode LJDHien sera plutĂŽt mĂ©tallisĂ©, avec une touche de punk rock californien ( Circle Jerks notamment). Pour en terminer avec Sabbat, si vous aimez Venom, Iron Maiden, alors vous apprĂ©cierez “Mion’s Hill”, si vous ne jurez que par Impaled Nazarene, Immortal ou Marduk, ce ne sera pas forcĂ©ment votre tasse de thĂ©….

Keith Morris, chanteur de Black Flag, hein, pas Black Sabbath…le stagiaire nĂ©gligent sera virĂ©!

Comment by Saul D — 12 octobre 2017 @ 13 h 32 min

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment