maggot-brain

Dandy Still In the Underworld

Épisode du vendredi 15 septembre 2017

 

TĂ©lĂ©charger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenĂȘtre

Dandy Still in the Underworld
Et oui, le 16 septembre 1977, Marc Bolan nous quittait Ă  l’Ăąge de 29 ans, un mois aprĂšs Elvis Presley. “No Beatles No Elvis No Rolling Stones” chantaient les Clash sur le morceau “1977” justement, et pas “No T-Rex”… Marc Bolan leur avait un peu fait la courte Ă©chelle, aux punk rockers, notamment aux Damned qu’il a pris en premiĂšre partie ou invitĂ©s Ă  ses Ă©missions tv ( “Marc show” en 1976). AprĂšs 3 ans de vaches un peu maigres (1973-1976, moins de succĂšs populaire, percĂ©es ratĂ©es aux US) oĂč le “petit elfe”, qui glisse quand il est triste, “when I’m sad I slide” (refrain du morceau “The Slider”), devient trĂšs Ă©picurien si vous voyez ce que je veux dire, profite des excĂ©s liĂ©s au mode de vie rock’n’roll, et artistiquement s’ouvre Ă  la soul de Philadelphie notamment via ses musiciens et notamment sa choriste et future femme Gloria Jones, aprĂšs 3 annĂ©es plutĂŽt compliquĂ©es, le public revient et Marc Bolan tourne en Angleterre, les singles se remettent Ă  marcher, la tĂ©lĂ©vision vient le chercher…le mouvement punk rock ne le dĂ©boulonne pas…Si je puis me permettre cette analyse, entre 1973 et 1976, c’Ă©tait le rĂšgne du rock progressif et/ou pompeux, pas vraiment du morceau efficace de 3-4 minutes. On ne va pas vous refaire la biographie de Marc Bolan mais vous citer quelques classiques, “Jeepster”, “Hot Love”, “Ride A White Swan” (1970), “Cosmic Dancer” (1971), “Elemental Child” (1969), “Metal Guru”, “Telegram Sam”(1972), “Children Of the Revolution” (1973), “Soul Of My Suit” (1977), “20th Century Boy” (1973), sachant que j’ai aussi une petite prĂ©fĂ©rence pour les albums de 1974 -1976, “Bolan’s Zip Gun” (1975?), “Zinc Alloy and the Hidden Riders of Tomorrow” (1974), “Futuristic Dragon” (1976). Allez Ă©couter les autres Ă©pisodes maggotiques consacrĂ©s Ă  T-Rex et au glam rock (au moins 4 ou 5) si vous voulez en savoir plus. Autre chose, un peu de New York Dolls & Johnny Thunders, Rachid Taha, Cool Runnings (du reggae de Bristol), Kiss, Ramones pour accompagner mister Bolan…

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment