maggot-brain

Real Personality Crisis

Épisode du vendredi 1er septembre 2017

 

Télécharger | Ecouter le podcast dans une nouvelle fenêtre

Real Personality Crisis
Référence à un classique des New York Dolls qui figure sur leur premier album, “Personality Crisis”, car nous consacrerons quelques émissions au parcours de mister John Genzale, plus connu sous le nom de Johnny Thunders ( pour la petite histoire, ce nom apparaît dans un morceau des britanniques mods/swinging London crew  The Kinks), guitariste des New York Dolls et des Heartbreakers. Notons aussi qu’un certain Blackie Lawless a débuté chez eux ( il est vrai que le groupe était en fin de règne à ce moment-là) vers 1975. Ce qui est plus connu, c’est le fait que Malcolm Mc Laren a brièvement managé le groupe, et que les Sex Pistols (sans John Lydon) devaient par la suite accompagner Sylvain Sylvain après le split des NY Dolls, ce n’est pas vraiment ce qui s’est passé. Autre chose, Pure Hell trainait parfois avec les musiciens des Dolls, et KISS semble les avoir pris comme exemples à ne pas suivre, et on notera que la carrière du Baiser décolle à peu près au moment où les New York Dolls succombent ( 1974-75). On y reviendra, et pour ceux qui veulent déjà en savoir plus, il y a le documentaire de Danny Garcia “Looking For Johnny: The Legend of Johnny Thunders” sorti en 2014. Pour évoquer monsieur “You can’t put your arms round a memory”, on a passé New York Dolls, Aerosmith, Kiss, Iggy Pop & James Williamson, Satan Jokers, Etta James, Ritchie Valens, The Heartbreakers. Juste avant, petite session Fall Of Summer 2017 avec Immolation, Broken Hope et Sortilège ( certes nous aurions pu passer Magma, Coven, Morbid Saint…) et encore avant session Caraïbes avec Revelation Rockers, The Paragons, Celia Cruz et Don Armando’s Second Avenue Rhumba Band….Eclectisme, avez-vous dit éclectisme?

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment