Artiste : Baiana System

Album : Duas Cidades

Genre : Reggae Dub Brésil

Album complet en écoute !

Responsables d’une authentique révolution sonore lorsqu’ils débarquent dans le business il y a 6 ans, Baiana System signe – seulement – son 2e album, avec aucune promotion et aucune communication, mais avec la même redoutable efficacité. Même recette que l’uppercut que fut leur premier album éponyme : énergie, guitara bahiana (petite guitare trafiquée, à 4 cordes doublées en acier), des tonnes d’effets, rythmes électroniques, essence et amulettes orixas.

Nous voici donc avec un opus incendiaire résonnant comme un manifeste de l’identité bahianaise 2.0 et le porte voix de ceux pour qui l’ascenseur social n’existe pas. A tel point que Baiana System représente aujourd’hui l’emblème de la jeunesse de San Salvador de Bahia. D’ailleurs, le nom de l’album “Duas Cidades”, vient désigner la séparation de classe de la ville (cidade alta, la ville haute ; cidade baixa, la ville basse), soulignant ainsi les disqualifications et autres humiliations quotidiennes d’une trop grande proportion des habitants.

L’album alterne du dub au kuduro, en passant par la cumbia ou le samba-reggae. La production de Ganjaman (Criolò, Instituto) cultive le flow de Russo Passapusso, les idées de ses comparses Beto Barreto, Seco Basso et les apports des invités provenant du dense vivier local.
Véritables phénomènes scénique s’appuyant sur une marque visuelle masquée de bleu, pyromanes du live provoquant une fervente communion avec le public; ces anthropophages d’une musique urbaine brésilienne ont parfaitement digéré leur époque et leur terroir pour affirmer une puissance festive extraordinaire et inventer un nouveau genre musical : le carnaval conscient.

 


No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment